I. I. I. I.
International Institute for Important Items
Louise Hervé & Chloé Maillet


 
 
 
 
 
 
 
Performance and installation view, 2008 / Vue de la performance et de l’installation, 2008

Making of an important project. Performance archéologique
Performance, installation and slideshow, 40’, résidence de Lindre, La Synagogue de Delme, July 25th 2008

With the support of le musée de la Cour d’Or, la médiathèque de Dieuze, le Conservatoire des Sites Lorrains.

 

Performance, installation et diaporama, 40’, résidence de Lindre, La Synagogue de Delme, 25 juillet 2008

En partenariat avec le musée de la Cour d’Or, la médiathèque de Dieuze, le Conservatoire des Sites Lorrains.

 
« C’est une toute petite image, une miniature pour un médaillon d’une vingtaine de centimètres de haut. La scène se passe dans un jardin Louise projette une photo de jardin. Alors, c’est un jardin un peu comme celui-ci. Au fond, l’on voit un bâtiment, qui n’est autre que la maison du 145 rue de Ménilmontant, où le père Enfantin s’était retiré avec ses disciples. En effet, c’est l’époque où il pensait que la meilleure façon de faire connaître son mouvement était de mettre en scène une vie meilleure conforme aux idéaux de Saint-Simon, et d’en donner représentation toutes les semaines devant un public. Et c’est ce qui se passe sur cette image. Au fond, on voit les disciples reconnaissables à leur uniforme, une jaquette bleue sur un gilet blanc et un pantalon blanc. Ils sont placés en arc de cercle. Ce serait peut être plus clair si certaines personnes voulaient bien venir se placer devant l’écran (Louise guide les figurants). D’autres personnes au premier plan en tenue civile regardent la scène. Il y a une dame qui est assise sur une chaise. Madame ? Cela vous dérangerait-il de vous placer sur cette chaise ? Merci. Au centre de la scène, il y a deux personnages. L’un est de dos à l’autre, en chemise. (Louise se place dos à Chloé, en chemise). L’autre l’aide à enfiler et boutonner un gilet. Il s’agit de la fameuse prise d’habit des saint-simoniens. En grande cérémonie, le nouveau disciple enfilait son uniforme qui avait la particularité frappante de n’être boutonnable que par le dos. »
Un blanc. Louise remet sa veste à l’endroit et prend à la main un script qui était posé sur une étagère.
 

En prélude au tournage de notre deuxième film, Un projet important, dans le pays du Saulnois (57), nous avons souhaité explorer les rapports entre making of de film et exposition archéologique. Nous avions pour cela établi un partenariat avec le musée de la Cour d’or à Metz, fameux pour ses collections archéologiques, dans un dialogue fondé sur le rapport méthodologique entre nos démarches respectives. D’autre part, nous avions, grâce à un prêt gracieux de la médiathèque de Dieuze (57), nous avions reconstitué un pan entier des fonds de la bibliothèque de l’Arsenal de Paris, concernant les débuts du saint-simonisme.