I. I. I. I.
International Institute for Important Items
Louise Hervé & Chloé Maillet


 
 
The Pier, 2013 / L’Embarcadère, 2013

The Pier
Performance, Parc Jean-Jacques Rousseau, Ermenonville, 2h30, 2013

With Louise Mariotte & Chloé Richez

 
Jean-Jacques Rousseau wrote in 1758 an answer to the entry « Geneva » by D’Alembert in the Encyclopédie. D’Alembet suggested the ban on theatre was lifted in the the Republic of Geneva. Rousseau protested theatre was amoral. From the point of view of the charaters appearing on scene, who were sometimes vicious and corrupted or from the point of view of the actors, whose art implies illusion and lies, theatre is a bad thing. Was Rousseau against any form of spectacle ? No. But what would the object of a good spectacle be? « Nothing, if you will. Do better : make the spectators actors themselves ».
By the way, I must say that my name is really Louise Hervé, and Chloé Maillet, here, is really Chloé Maillet.

 

L’Embarcadère
Performance, Parc Jean-Jacques Rousseau, Ermenonville, 2h30, 2013

Avec Louise Mariotte & Chloé Richez

 
Jean-Jacques Rousseau a écrit en 1758 une réponse à l’article « Genève » de l’encyclopédie rédigé par d’Alembert. D’Alembert suggèrait l’établissement d’un théâtre à Genève, alors que la ville l’interdisait. Rousseau dénonce l’amoralité du théâtre, que ce soit du point de vue du sujet des pièces, qui présentent des personnages vicieux, que du métier de comédien, qui implique le travestissement et le mensonge. On peut donc légitimement se demander si Rousseau était pour l’abolition totale des spectacles dans la République. Non, répond-il cependant. « Mais quels seront les objets de ces spectacles ? Rien, si l’on veut. (…) Faites mieux encore : donnez les spectateurs en spectacle ; rendez-les acteurs eux-mêmes ». Pour Rousseau, le seul spectacle possible, c’est celui où chacun est ce qu’il est (il n’y a pas d’acteurs, et pas de spectateurs).
Au passage, je tiens à vous préciser que je m’appelle vraiment Louise Hervé et que Chloé Maillet s’appelle bien Chloé Maillet.